pic17

Finalement, je l'ai fait. Le déposer chez la nounou, contrairement à ce que j'avais imaginé ici.
Quatre longues heures. Ahhh... C'est le jour qu'il a choisi pour ne pas manger et faire une sieste interminable. L'assistante maternelle avait promis de me tenir au courant sur les quantités mangées, l'heure de coucher, etc. Bon. Disons qu'elle m'a un peu oubliée parfois. C'est pas grave, moi non.
A chaque minute, j'ai pensé à lui. De la minute où j'ai fermé la porte jusqu'à celle où je l'ai pris enfin dans mes bras. 
J'ai eu mal au ventre par son absence. Je me suis sentie vide. Démunie. A chaque fois que mon téléphone a sonné, j'ai sursauté, tout lâché, pour aller voir comment allait mon Poulet. 
J'ai erré un peu hagarde les premières minutes. Je me suis assise à l'emplacement des poussettes dans le bus par exemple... 
En 4 heures de temps j'ai réussi à :
- aller à la pharmacie
- acheter des couches
- aller au pressing
- recevoir 3 appels (pourquoi tout le monde m'appelle quand je mange ?)
- manger des pates aux parmesan (pas le goût de cuisiner plus)
- passer l'aspirateur
- passer la serpillère (oui, mais qu'est-ce qu'il m'arrive ?)
- acheter des boudoirs
- faire des doubles de clés
- boire un coca zéro et lire un bout de livre
En milieu de coca, SMS de l'assmat. Youhou, il est réveillé ! J'ai payé à l'arrache, enfilé une manche de mon manteau, à peine fermé mon porte-monnaie et déjà j'étais dans la rue en train de trottiner marcher jusqu'à chez elle. 
J'ai retrouvé ma Bounette habillé, très heureux de me voir.
Ahhhh... quand le mal de ventre se dissipe et que mon coeur se désserre... il est là, mon Amour, ma Vie, mes tripes, mon Tout. La vie peut reprendre des couleurs puisque tout va bien. 
Journée d'adaptation n°4 : check ! OUF
Je sais que demain il faudra recommencer, et les jours d'après aussi... mais là j'ai surtout envie de profiter de l'odeur de son petit cou et de son sourire, de sentir son petit poids dans mes bras... avant de l'endormir doucement en chuchotant une chanson dans son oreille. 
Comme je t'aime ma Bounette... ta Maman reviendra toujours te chercher. 
La photo du jour : encore la Martinique... encore avec mon Diana