Je suis entourée de copines qui ont la petite trentaine mais qui ne veulent pas d'enfant. Pas encore ou pas du tout.
Il y a celles qui se posent des questions et celles qui me disent "pour quoi faire" ou "qu'est-ce que tu veux que j'en fasse". À celles-ci je n'ai rien à répondre. La question ici est sans appel, si tu ne veux pas d'enfant : je peux le comprendre.
Par contre à celles qui ont envie d'avoir envie mais qui n'ont pas envie, la situation se complique (tu me suis ou pas?).
J'ai passé un dîner entier avec une copine à essayer de lui expliquer pourquoi faire un enfant : c'est chouette. Attention Public-Chéri-et-si-nombreux, n'étant pas de la catégorie des nanas dégoulinantes de guimauve, je ne vais pas faire une speech à base de "faire des enfants c'est formidaaaable, c'est beau, il pousse en tôaaaa, c'est la natuuuure", etc. Non. Parce que moi j'ai fait un enfant car j'en avais envie et pas parce que c'est la nature, parce que -je l'ai déjà dit - rien n'était trop évident mais le résultat est plus que satisfaisant :).
J'ai été surprise car j'ai trouvé plus que difficile d'expliquer en quoi avoir un enfant est ultra-kiffant, hyper rigolo et... juste génial.
Parce que malgré tout, il a bien fallu que je lui dise toutes les galères qui tournent autour de ça: la course du quotidien, la nounou, la fatigue etc. Elle ne voyait pas comment cela pouvait donner envie d'en faire un en écoutant la liste des à-cotés.
Je lui ai maigrement dit que faire un enfant c'était faire quelqu'un pour qui tu vas tomber d'amour comme jamais tu es tombée d'amour. Et que ça allait être définitif et inconditionnel. Un amour différent de celui que l'on connait. Je lui ai aussi dit que ça allait transformer sa vie, qu'elle allait changer de repères et qu'elle mènerait sa vie en fonction de ces nouveaux repères.

Je n'ai pas vraiment su quoi dire d'autre. J'ai conscience qu'elle ne peut pas comprendre de quoi je parle malheureusement, car je me souviens m'être demandée pendant ma grossesse si j'allais naturellement me mettre à aimer mon bébé. Donc je ne l'ai pas vu venir.
Quelle frustration de ne pas arriver à expliquer correctement et à donner envie, surtout quand on se sent si "remplie" par son enfant ?

On en parle ou pas de l'absence d'envie de faire des enfants ?

La photo du jour : le Poulet dans le train, départ pour le WE de Pâques !