photo-5

 

SANS MARI 

SANS ENFANT

 

Allez, crie avec moi : WOOHOOOOO !!!!

Après avoir eu un petit mal au bide au moment de dire au revoir au Poulet ce matin, je ferme la porte sur ma petite famille qui part 2 jours chez BS3 (comprendre : belle-soeur n°3 - the twin-one). Nounou-Cookie nous impose 4 semaines de congés, alors on se chevauche (c'est une image petit coquin - sinon je vois pas le rapport).

Et moi... je reste ici travailler et... quoi d'ailleurs ? Tiens je vais trouver 10 raisons de kiffer 48 heures SMSE.

1) Parce que franchement, en vrai, ça fait du bien. Pas de responsabilité. Que son petit cul flasque à s'occuper. C'était pas arrivé depuis quand ? Depuis Secret Story 2012 alors tu vois...

2) Le calme. Le silence. Le luxe de ne pas avoir à tendre l'oreille pour être certaine que personne ne pleure, râle, se plaint, s'étouffe dans son vomi (non, je ne suis pas angoissée comme nana pourquoi).

3) Mettre la musique à fond les ballons ! Rapport au point 2) On peut foutre le bordel, même après 20h.

4) Je peux aller au sport tranquilou faire n'importe quel cours (même le cours de step, qu'on croit que c'est comme le body-step sauf qu'en fait ça n'a rien à voir, c'est de la zumba qui a couché avec du step qui a couché avec de la danse de salon)(partouze de sport)(chaud patate mais on rigole bien quand même). Trop de parenthèses.

5) Après la douche (temps non limité, cremage et épilation toute zone si on le souhaite), on peut enfiler le short-pyjama-qui-n'a-plus-d'élastique car il a 15 ans sans vergogne, dormir avec un masque sur les cheveux, mettre son fluide hydratant-peaux-sèches-anti-age-méga-grasse qui colle à l'oreiller. Le tout : sans jugement, sans moquerie. Parce que ton mari, il tolère tout ce bazar, mais il a toujours un ricanement qui dissuade.

6) On peut s'installer : devant l'Amour est dans le pré, devant son ordi pour lire et écrire des bétises, avec une oreillette pour papoter avec les copines, sur FB pour écrire des live-msg. OU TOUT EN MEME TEMPS HAHAAAAAA !!!

7) On peut ne pas se faire à  manger. Et faire un repas de chips. QUI LE SAURA ? HMM ? En vrai, j'ai opté pour les sushis, après le sport... le saumon plein de wasabi. Mioum.

J'aime bien quand ça commence par "on peut ne pas..." c'est un peu le début de la fin. Ne pas se brosser les dents, ne pas se gêner pour se gratter les fesses etc. Je m'arrête là hein.

8) Aller au ciné. Ah non y'a rien. On peut QUAND MEME pas aller voir les Shtroufms 2 ou WOLVERINE-je-sais-pas-quel-numéro. Non mais. C'est tellement mieux WORKING GIRLS en replay.

9) Surtout ne rien faire. Ne pas faire la vaisselle, ranger le linge, regarder la pile de repassage. Ce temps-là ne PEUT PAS être fait pour faire des corvées. Je m'en fous, je vais passer 48h dans mon marais, tel Shrek. 

10) Se rappeler, une fois seule dans le grand lit, à côté de la chambre du Poulet, tout aussi vide, que mes Amours passent leurs journées à écouter le chant des cigales, patauger dans la piscine, et mordre les cousines (oui, tout le monde mord les cousines).

De quoi envier les nanas séparées qui ont une garde partagée. Noonnn j'déconnneeee olalaaaa-on-peut-plus-rigoler-t'inquiète-chéri-je-te-quitte-pas.

Allez je file, faut que j'aille faire coucou à la vaisselle que je ne ferai pas, et me faire un masque aux oeufs-huile d'olive-rhum blanc.

des B.

La photo du jour : mes chouchis et mes pieds (tu les vois mes pieds ?)