IMG_1390

 

 

... ou ce que je préfère dans la grossesse : l'excès d'hormones. 

Alors je ne suis pas une professionnelle de la grossesse, vraiment pas, et j'en ai déjà parlé

Aujourd'hui je vais vous parler de la seule chose rigolotte qu'il m'arrive lorsque je suis enceinte (hormis le formidable fait que je porte la vie gnan gnan, tout ça on le sait - fin de l'instant guimauve).

Je rêve. Je fais des rêves de fous-dingues. 

La plupart du temps je rêve de sexe, appelons un chat : un chat. Et je vis (oui c'est tout comme) des trucs de dingues. Enfin au moins sur le coup, car au petit matin, à part être honteuse pendant 2 minutes, il ne reste rien de toute cette imagination débordante !

Alors en 3 mois j'ai pu : être la star d'une équipe de rugby, faire un gang-bang géant, faire un plan filles... et j'ai passé cette nuit avec Vincent Cassel.

Vincent et moi (nous) nous mettions enfin ensemble après des mois d'attente pour lui. C'était un moment sympa. 

Le reste du temps c'est moins chouette : je rêve que des gens meurent, que c'est la guerre, que je retrouve des gens perdus de vue 15 ans, etc. Moins funky.

Tout ça pour dire que non, ce ne sont pas mes fantasmes les plus enfouis, je ne sais pas trop d'où tout cela sort, si ce n'est que ce sont les fruits de mon imagination de femme enceinte. Mais ça me fait bien rire, malgré tout (what next now?).

Ps : oui, je suis toujours enceinte :) je passe cette semaine le cap des 3 mois ! "vous aurez votre bébé" qu'elle a dit l'échographiste

Pps : rêver, c'est pas tromper

Ppps : de toute manière, quand j'ai raconté à mon Chéri mon rêve sur Vincent Cassel, il m'a d'abord demandée pourquoi je l'avais fait patienter, et qu'il comprendrait si je voulais l'inviter au ski avec nous cet hiver. Je pense qu'il est secrètement amoureux de Vincent Cassel. 

 

La photo du jour : le parc de la Tête d'Or pendant la Fête des Lumières, mon Poulet et mon Tchéwi.