07 juin 2014

Quotidien d'une alitée - ou comment devenir une feignasse

  Cinq semaines d'hospitalisation, c'est intégrer une micro-planète avec ses propres codes.  Pour mon retour dans mon rayon "patho", j'ai demandé une chambre seule, que j'ai obtenue pour une raison qui m'échappe un peu, sachant que la liste d'attente était longue (j'ai proposé des services sexuels de mon Chéri à l'ensemble du personnel, peut-être que ça a fontionné ? Il faudra qu'on en reparle).  Donc c'est le grand luxe : j'ai une télé, un ordinateur portable pour internet et les films, un placard avec provisions,... [Lire la suite]

05 juin 2014

Trente quatre

  Objectif atteint : 34 semaines et encore au chaud. La seconde bonne nouvelle est que nous allons essayer d'atteindre les 37 semaines : date de fin de la prématurité. C'était inespéré il y a quelques semaines encore, jamais je n'y aurais cru. 37 c'est UN tout petit mois d'avance à peine. Il sera cuit à point, puisqu'à la fin, ils ne prennent que du gras dans les mollets (et ailleurs hein). Sortez champagne et cotillons : après avoir été incarcérée à 29 semaines, après avoir connu 2 cures de corticoïdes, des dizaines de... [Lire la suite]
08 mai 2014

Je vais avoir un bébé prématuré

... répète cette phrase 3 fois, inspire, expire.  Ça va bien se passer.   Comprendre cette information s'est fait en 2 temps. D'abord, l'arrivée en fanfare à l'hopital où après un série d'examens, l'injection de corticoïdes dans mon fessier (pour faire speeder la croissance de certains organes) et la visite de l'anesthésiste, on se dit que ça y est, c'est cuit. Il va arriver, là tout de suite. Vivant ou mort. En bonne santé ou non. On n'en sait rien. Mais ça sent le cramé. Y'a d'la fumée, je vois le feu : au... [Lire la suite]
07 mai 2014

Alitement, scoubidous et corticïdes

19 monitorings plus tard, 2 échographies dont 1 endo-vaginale (bon ap'), 1 test de fissuration de la poche des eaux, L'intégrale de la série Sex and the City... et me voilà. Alitée. À croiser les doigts et les fesses pour que personne ne sorte de mon four. Vis ma vie dans le service grossesse pathologique d'un hôpital niveau 3 qui compte près de 4300 accouchements par an. 22 lits, 22 nanas qui regardent BabyBoom, les Maternelles, et Gulli (oui je sais pas pourquoi Gulli). Mais ces nanas, je ne les croise pas puisque je n'ai pas... [Lire la suite]
05 mai 2014

Praevia rules

Au bout de 3 jours d'hôpital, je me suis habituée à 2 ou 3 petites règles de fonctionnement. Appelez-moi "le caméléon". Comme par exemple le bouton rouge qui ne sert pas à commander un café. Même "allongé" le café. Comme chercher le mini-bar dans lequel on stockerait un pot de glace Vanille-pécan de 500 ml et des Coca Zéro. Y'en a pas. Comme attendre qu'on réinstalle une cuvette de chiottes aux chiottes. Ça n'arrivera pas. Vive la porcelaine, revenons aux matériaux simples. El caméléon (avec l'accent steplé). La photo du... [Lire la suite]
03 mai 2014

Mais où elle est ?

"Coucou je suis là" 😒 Bon, j'ai décidé de vous raconter le dark side de ma life sans vous faire pleurer avec moi. Parce que le côté naze de l'histoire, on le voit vite venir. Il reste toujours une lumière quand on est au fond du trou. Suffit de lever la tête vers le ciel. Alors je décide de lever la tête : faisons-le ensemble ! Je résume les derniers épisodes : enceinte de 6 mois, j'ai un placenta "recouvrant", praevia, merdique : appelle ça comme tu veux. Et ce qui devait ne pas arriver est arrivé : je saigne. Donc je suis... [Lire la suite]